Management Energétique

Les enjeux de la décarbonation pour l'industrie : découvrez notre e-book

   

L'industrie est aujourd'hui le 4ème secteur d'émission de gaz à effet de serre en France, ce qui représente 18% des émissions pour le pays sur une année. Or, la majeure partie des émissions de CO2 est issue de la combustion d'énergie. La gestion de la consommation énergétique est donc un enjeu clé pour réduire l'impact environnemental des usines. Dans notre e-book « Les enjeux de la décarbonation pour l'industrie dans le monde et en France », nous vous proposons de faire le point sur la part des émissions carbone liées à l'activité industrielle dans le monde et en France, et les liens entre empreinte carbone et management énergétique.

Les chiffres clés de la décarbonation du milieu industriel

Dans la première partie de l'e-book, vous découvrirez l’évolution des émissions de gaz à effet serre dans le monde et en France, plus particulièrement du CO2.  Dans la seconde partie, le focus sera mis sur  l'industrie française par rapport aux autres industries du monde.

 

Sommaire :

  • Les enjeux de la décarbonation de la production et de la consommation d’énergie dans le monde
    • Emissions de GES au niveau mondial et focus sur le CO2.
    • La part de la production et de la combustion d’énergie dans les émissions de GES mondiales.
    • L’influence du mix énergétique et de l’intensité énergétique sur les émissions de CO2.
    • Energie primaire et énergie finale.

 

  • Le cas français
    • En France : émissions de GES, CO2 et énergie
    • Focus sur l’industrie française : impact environnemental du secteur.
    • Influence du mix énergétique et de l'intensité énergétique.

 


Pour le télécharger, cliquez sur ce lien :

New call-to-action

L’impact de la production et combustion d'énergie sur les émissions de CO2 dans le monde

Depuis l'ère industrielle, les émissions de Gaz à effet de serre (GES) mondiales n'ont fait qu'augmenter. Entre 1990 et 2017, les émissions mondiales de CO2 ont ainsi progressé de 64%. Face à l’urgence climatique, l’union européenne s’est fixée comme objectif une réduction des émissions de CO2 de 40% par rapport à 1990 d’ici 2030.

Cette mesure a pour but d’accélérer la transition énergétique et vise notamment à limiter la combustion d’énergies fossiles. En effet, dans le monde en 2016, 86% des émissions de CO2 en sont issues (cf. graphique ci-dessous).

emission-co2-combustion-energie-2020-iea

Evolution des émissions de CO2 liées à la combustion d'énergie dans le monde par secteur, entre les années 1990 et 2018 (source : IEA. CO2 Emissions From Fuel Combustion. 2020).

 

Au niveau mondial, la production d’électricité et de chaleur est donc une variable clé dans la réduction des émissions de CO2. Ce constat est d’autant plus préoccupant que depuis 1990, la consommation mondiale totale d’énergie primaire augmente. Elle est 1,6 fois plus élevée qu’en 1990 (8,7 Gtep), ce qui représente une croissance annuelle moyenne de 1,8 %.

 

Plus que jamais les plus grandes puissances mondiales doivent donc se fixer des objectifs ambitieux pour enrayer cette spirale. Téléchargez l'ebook pour en savoir plus.

Le cas de l'industrie française

En 2019, l'industrie consomme 19% de la consommation finale énergétique française. Certaines industries sont particulièrement énergivores, comme vous l'avez peut-être déjà consulté dans notre infographie Panorama des chiffres clés de l'énergie. Ainsi, les émissions de gaz à effet de serre proviennent principalement de secteurs de production de produits de base intensifs en CO2, tels que la métallurgie, la chimie ou la fabrication de minéraux non métalliques (ciments, chaux, verre…). En France, ces trois sous-secteurs représentent 69% des émissions CO2 de l’industrie en 2018.

New call-to-action

Bonne nouvelle, l’extraction d’énergies fossiles en France a fortement décliné, jusqu’à notamment l’arrêt de celle de charbon. Le mix énergétique français et ses particularités permet donc aujourd’hui de placer l’industrie française en dessous de la moyenne mondiale en termes d’émissions de CO2.

 

L'efficacité énergétique, premier pas essentiel vers la réduction de son empreinte carbone

La majeure partie des réductions d’émissions observées en France a pu être atteinte grâce à l’amélioration de l’efficacité énergétique et environnementale des procédés, permettant dans le même temps aux acteurs de l’industrie d’améliorer leur performance industrielle. En effet, les investissements en faveur de la performance énergétique (capteurs, solutions de management de l'énergie, etc.) opérés par les industriels expliquent les résultats que nous observons aujourd’hui. 

 

La recherche d’efficience énergétique implique une diminution de l’intensité énergétique, et in fine de la facture énergie. Les entreprises industrielles doivent donc maintenant voir le démarrage d’un projet d’amélioration de l’efficacité énergétique comme une opportunité, et non plus comme une contrainte. Même si les émissions de gaz à effet de serre issues de l’industrie française ont diminué de 45 % entre 1990 et 2018, des progrès sont toujours possibles. Voilà pourquoi des entreprises innovantes investissent déjà dans des plans d'action pour s'engager vers l'usine du futur.

 


Directeur industriel : De nombreuses pistes existent pour augmenter votre efficience énergétique tout en limitant votre empreinte carbone ! Envie d’en savoir plus ? Téléchargez notre ebook.

   
Téléchargez l'ebook Les enjeux de la décarbonation dans l'industrie 🌱
Télécharger l'e-book
     
   
Lisa Camier

J'ai rejoint Energiency en tant que lead webmarketing, afin de mettre en application mes compétences web et ma vision d'ingénieur au coeur d'une équipe dynamique. Au-delà de la forte expertise en data et énergie de mes collègues, c'est la valeur d'amélioration continue ainsi que la conscience environnementale portées par l'entreprise qui m'ont séduite.